11/07/2007

Filou V.C. de Charleroi digère mal

Qu’il est grand qu’il est beau le fils à papa, notre P .V.C.

Avant-hier, dans ton discours à la commune, tu fus tout bonnement un vrai tribun. Et ta conclusion ! Bien sentie celle-là.

« Affecté mais grandi de cette épreuve » que tu as dit. Merveilleux ! Tu peux reprendre les entraînement au Basket Club de Ransart.

Tu oublies de dire que c’est pas grâce à tes compétences que t’as récolté autant de voix de préférence mais aux bras longs de papa et à ses cliens. Mais toi, Filou bien aimé, qu’as-tu fait à part embrasser les petites vieilles qui boivent leur Schotch à la Maison des 8 heures ?

Ah ! si. J’oubliais cheville ouvrière d’un tournoi de foot en salle qui porte ton nom. Facile quand on a un père tireur de ficelles d’avoir ce genre de facilité, n’est-il pas ?

VANcauJUNIOR

06/07/2007

Cumul des mandats politiques

Le "paon" de JP De Clercq, Elio pour ceux qui n'ont pas suivi, va abandonner sa présidence à la Région wallonne. Pas trop tôt. Cumuler avec la présidence du P$ et le mayorat de sa bonne ville. En théorie, non. En pratique, si.Bene. Beaucoup pour un seul homme. Et on se ramasse une casquette aux élections. Pourquoi le P$ autorise-t-il le cumul des mandats alors qu’il prône le partage du travail ? Les chefs du parti croient par vanité que seuls, eux, sont capables de.

Holà ! Les gros cous (7 bien un u et non un n. Lol)

Pour en revenir à Charleroi, cette ville va être montrée en exemple. Les mandataires ont signé, il y a 6 mois, un pacte de bonne gouvernance. Pas de cumul de mandat pour les échevins qu’ils ont dit.

Tiens, j’y pense… Tiens, Tiens, Ingrid ? Va falloir que je vérifie.

27/06/2007

Ingrid de Charleroi

Nous avons de nouveaux échevins. Une claque aux 2 VAN CAU.

Pas de Filou. Mais une Ingrid, vous savez celle qui a été traitée de Grognasse par un délicat que le bon goût nous empêche de nommer.

Bravo Ingrid !

A force de voyager d’un continent à l’autre et de boire les vins les plus délicats, certains oublient le bon sens. L’argent du bien commun doit être dépensé avec retenue et modération, ce que certains oublient (je sais je me répète). Des voyages à Kouru, au Vietnam, à Moscou sous couvert de mission, nous n’en voulons plus.

Hoù là là, je m’égare (du Sud).

Encore bravo, Indrid !

26/06/2007

Réunion rouge à Gilly

Réunion des éminences du Parti $ocialiste carolo en fin de semaine à la maison de retraite no p’tit nid à Gilly. Institution communale, certes, mais question à 10 balles : peut-elle accueillir une association privée ? Si oui, à quel prix ? Si je résume, le parti socialiste a utilisé un bâtiment communal pour se réunir. La demande de réunion a-t-elle été faite dans les formes requises ? Combien coûte l’utilisation du bâtiment ? Qui va régler la note ? « … ou pas » me murmure ma collègue. « Va-t-en, médisante, c’est avec des gens comme toi que les rouges ont mauvaise réputation.

On y a vu la diaphane Alisson D.C. Miss Machèle avait de l’allure, digne et gracieuse à la fois, elle avait revêtu sa petite robe noire, signe de deuil dans la famille VAN CAURLEONE. Petite mine, menottes tremblantes, elle faisait pitié à voir. Avait-elle enfin compris que plus personne, pas même parrain Jean-Claude, ne la soutenait ? Pauvre t’choute ! Reste plus qu’une belle histoire d’amour avec le fils du parrain. Que ce serait beau ! Que ce serait grand !

25/06/2007

Pas le fils du roi à Charleroi

Des élections. Et vite.

On met les compteurs à ZÉRO. Pas de prince PHILIPPE comme échevin à Charleroi.

22/06/2007

Le nouveau bras droit de Léon K.

La ville a acheté pour Léon K. une machine à signer, ce qui va soulager notre brave mayeur d’un travail fastidieux . Il s’agit d’un bras robotisé commandé par ordinateur.

Mais quand le progrès s’arrêtera-t-il ? On glousse dans les chaumières. Un troisième bras pour notre échevin du 3e âge. Il pourra faire valser deux mémères à la fois. J’en connais qui vont être contentes ! n’est-ce pas, mamy Yvonne.

Léon, le ballant, l’entêté, se voit toujours dans la prochaine équipe de mandataires. N’a rien à se reprocher, qui dit. Il ne voit pas pourquoi…

Vivement que la Ville se procure une « machine à penser ».CharleroiBrasArticuleDetail

Vu dans Le Soir du 20 juin.