24/11/2008

Le Roi se meurt. Vive le roi

Crénom d'un petit bonhomme en mousse! V'là ti pas que mon dieu, mon icône, le roi des gentlemen se suicide... politiquement. Mon affliction me fait perdre la raison quand, ce matin, la presse révèle l'abdication de Jean-Claude Ier, fils d'André et père du futur Phiphi Ier.

Qu'a-t-il notre pèpère?  Un coup de blues, un état dépressif ou une envie de se lancer dans la carrière de barbouilleur???

Ses groupies lobotomisées toujours prêtes à le bètcher à la sortie de la Maison des Huit Heures porteront le deuil. Pendant trois ans. Espérant son retour, tel le Dieu judaïque, aux communales.

Van Cau est cuit. Ses pieds nickelés de même. Une époque se termine. Mais d'autres pousses du parti $cabreux attendent. Vigilance. Vigilance.

30/05/2008

Police à pied?

La police sans voiture, c'est comme Madame Roland de Télé-Cercueil sans son bip, cela n'a aucun sens. Et pourtant si, à Charleroi, il ne reste que des policiers-chauffeur de taxi qui conduisent leurs collègues pour effectuer les constats. Plus assez de voitures.

Des nouvelles des nouvelles - voitures, s'entend, hé bien notre mayeur et sa fine équipe  les avaient promises pour mai, puis pour juin. Mais rien l'oeil rivé au viseur, ils ne voient rien venir. Hier, Il a promis les 1es pour septembre mais le SYPOL (syndicat de police) estime que ce ne sera pas avant décembre.

Pourquoi? Nos fines gachettes municipales ont dû s'y reprendre à QUATRE fois pour réaliser correctement l'appel d'offres.

Incompétences de nos administratifs placés là grâce à la bonne carte rouge?

Choix délibéré des administratifs-amis de JCVC de saboter la rénovation du nouveau collège?

Va-t-en savoir. 

 

17:10 Écrit par Nat Janssens dans Viseur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : leasing, police, charleroi, viseur, jea-jacque, jean, jacques, auto, voiture |  Facebook |

08/05/2008

Philippe VC de Charleroi au 1er mai

Filou, oui Filou, le gamin de JC VANCAUwenberghe, hè bien il a viré sa cuti. N'était pas au défilé du parti socialiste ce jeudi, d'après ce que m'a dit Mamy. Depuis qu'il travaille dans le privé, peut-être qu'il devient suce de bleu... peut-être.

A moins... à moins d'avoir peur que son père ne le remarque dans le même cortège qu'Elio. C'est donc pour cela que Pounet Jean-Claude guettait à la terrasse de la Maison des Huit Heures. C'est pas pour narguer Elio et Paul.  

Philippe, le grand dispindeu d'gayole, n'est pas venu. Pas folle la guêpe! Faut pas se brouiller avec le paternel. Surtout s'il présente une liste aux prochaines élections. D'ici là Paul aura oublié son absence au défilé. Pas dit. Pas dit.  

En tout cas, sa fille à lui est bien mignonne. Et elle défilait, elle. 

 

27/06/2007

VAN CAU défend son petiot

Le maffieux ne défend même plus son parti. Rien que pour le petit prince qu’on sort. Non pas con !

Oh ! le beau « … pourqoi s’kon … » que filou nous a sorti dimanche devant les caméras. Pourquoi s’kon ?, c’est la question.

Mais ça fait bien devant les militants de base de la Maison des 8 heures. Papa parle mieux que le fiston et en a plus dans la caboche aussi. Voilà ce qu’il en est de ne pas voulu travailler à l’école, petit canaillou ! Tu n’a pas voulu allé à la diction, garnement ! Maintenant on te confond avec Mémé Loubard. Bien fait, na. Comment ? tu la préfères aux circonvolutions langagière spitalienne, c’est ton droit, mon grand bladjot

16/06/2007

A qui le tour à Charleroi?

La maffia P$ a vu pour la ixième fois touchée. André LIESSE a reçu un petit billet d’où. Du tribunal, pardi. L’ ex-échevin socialiste de Charleroi, a été inculpé ce vendredi de faux et usage de faux par la juge d'instruction France Baekeland. Rappelons qu’il avait déjà été inculpé de faux et usage de faux par fonctionnaire public, abus de biens sociaux et infractions aux lois sur la comptabilité.

On récapèpète. Qui reste-t-il à lustrer la chaise devant la juge Baekeland ?

- Notre chère Evelyne, échevine pour la personne handicapée. Vous savez celle qui a voulu faire recompter les voix aux dernières élections car ayant un score très proche de celui du rejeton P.V.C. Evidemment, comme bien vous le pensez, cela lui fut refusé. Jean-Claude Ier avait mis tant d’ardeur pour faire élire son fils que c’eut été malheureux d’annihiler tant d’efforts.

- Notre bienheureux Léon.

- N’oublions pas notre Aimée… Biernaux, l’échevine ransartoise, en fonction en 93.

La question insoutenable est : « A quelle date le parrain de la maffia descendra le boulevard Defontaine pour se rendre au tribunal ?"

14/06/2007

Pas folle la mouche de Charleroi

Selon Télé Sambre d’hier, les catholiques feraient du chantage pour que il professore Viseur soit bourgmestre de Charleroi. C’est ça ou alors le CDh fait traîner les choses à Namur pour que l’on revote à Charleroi.

Bien joué Jean-Jacques, pas très catholique la manœuvre mais la frustration depuis des lustres a un prix. On suppose que, magnanime, J.J.V. permettrait au rejeton VAN CAU de reprendre pied au collège. Le grand pardon. Ah ! que c’est beau. Ah ! que c’est grand. Le paradis t’attend, Jean-Jacques.

N’oublie pas que la population n’a que faire de la pâle copie du père Jean-Claude. Pas fou, le peuple.

30/05/2007

Milquet, cheffesse de Charleroi

Bien joué Jowelle, tu vas tirer les ficelles de la politique à Charleroi, ta ville qui t’a vu grandir. Enfin, remarquons que Châtelineau ne fait pas partie de Charleroi. Ne mélangeons pas les torchons avec les serviettes.

Revenons à notre propos. Viseur tient la barre de Charleroi avec Léon K. qui disons-le, n’est pas… euh… disons qu’il est sympathique. Le madré Jean-Jacques Viseur aura vite fait de mettre le mayeur en poche. C'est une image. Hors, pour toi Jowelle, JJV est un vassal. Moralité : c’est toi, qui va diriger Charleroi. Pas directement bien sûr mais tout comme.

Bé djoué al balle, 'em fye.

27/04/2007

Van CAU et son machin

Le dada de Jean-Claude Ier, c’est la création d’un autre machin institutionnel : la communauté urbaine. Comme si nous nous n’étions pas suffisamment noyés dans le fatras des institutions. Pour rappel, la Commune, la Province, la Communauté, la Région, le Fédéral, l’Europe. Que de niveaux de pouvoir ! Et en plus, c’est coûteux. Enfin, de toute façon, c’est pas lui qui paye.

Mais n’est-ce pas un moyen commode de financer des voyages d’agrément sous le prétexte d’aller voir ailleurs ce qui se passe?

11:38 Écrit par Nat Janssens dans Van Cauwenberg | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van cau, jean, claude, ps, charleroi, socialiste, voyage |  Facebook |

25/04/2007

Van CAU et La Havanne

Ce mercredi, à 20 heures 20 sur la Une, l’émission Questions à la une dans laquelle on verra le duo comique, non, je me trompe il n’y a qu’un comique : Michel DAERDEN accompagné de notre grand commis-voyageur, celui qui se prend pour le roi de Carolorégie, j’ai nommé, Jean-Claude Ier.

On se demandera quelle mouche les a piqué au point de financer la rénovation d’une vieille demeure de La Havane pour 700 000 euros.

Bah ! le gamin a sûrement profité des souvenirs de voyage de son papa et de ses commentaires sur la cuisine et les meilleurs vins locaux.

Voilà un vrai projet pédagogique, vivant, imagé, vécu qui permet à des enfants pas toujours motivés par les études de s’intéresser à la géographie.

Expérience à renouveler avec des parents de la Broucheterre ou de La Docherie.

16/04/2007

Coup de chapeau des Carolos

Je repense à l’agression commise par les gros bras des VAN CAUWENBERGHE sur Fabienne MANANDISE. Rappelez-vous. Cette dame avait été physiquement agressée par les colleurs d’affiches du parrain. Encore bravo, camarades.

Hé bien, la conseillère communale, Madame MANANDISE s’investit auprès des sans-abris sur le terril de Dampremy. Elle participe au projet en passant des nuits auprès d’eux, en mettant la main « à la pâte » pour que prenne forme un projet de vie communautaire avec ses règles de vie, ses droits et ses devoirs envers les autres.

Pendant cela, certains rouges, qui ne boivent pas du gros, passent leur temps dans les airs entre leurs résidences, leurs congrès et les grosses bouffes étoilées (voir avant).

DEUX idées du socialisme. L’une égoïste, moi d’abord et l’autre, les plus démunis d’abord. L’une, tendance Van Cau et l’autre, tendance Manandise.

13/04/2007

Van Cau et Jamioulx

Prévoyant un vent de tempête, un cataclysme, VAN CAU a envoyé un petit jeune pour préparer au mieux son accueil à la prison de Jamioulx. David JADOUL, c’est son nom. Le hasard faisant bien les choses, il est le président des Jeunes Socialistes Communaux de Charleroi.

Je ne m’y retrouve pas bien. Récapitulons. Il y a la Fédération des Jeunes Socialistes qui a envoyé il y a quelques jours un communiqué comparant le duo VAN CAU – DE CLERCQ aux deux vieux du Muppet show. Et puis, il y a les Jeunes Communaux… de David, inféodés à la bande à JCVC.

Davideke a envoyé à la presse un communiqué laudateur pour l’homme à la tête de blaireau et bardaf ! c’est l’embardée. V’là –t-y pas qu’il l’envoie de son travail, de la prison de Jamioulx.

Peux pas David, peux pas.

Tellement pressé par le chef de Casa Nostra, que tu as oublié les règles de prudence. Ah ! si jeunesse savait…. Cliquez ici

12/04/2007

indécent VAN CAU

On retrouve notre baroudeur pas boudeur faisant bonne chère dans un restaurant super étoilé de Hanoï.

Lire l'article de Pan à ce lien. Cliquez ici

Pas seul. Si le yeux ne m’abusent c’est le rouge Maurice BAYENET qui tient la chandelle.

Et qui c’est le Maurice ? Le président de la commission Immo Congo et président du groupe PS au parlement wallon. Oui, rappelez-vous l’affaire qui a favorisé l’ami de Van Cau: Daniel Lebrun. A quel titre est-il avec VAN CAU ? Certainement pas une récompense.

.

Le bon peuple peut se poser de question de connaître le but de cette mission dans le pays du matin calme pour deux simples députés. Une mission pour le compte de la région wallonne, sans doute. Pour encourager la technologie gembloutoise ? Un prétexte pour voyager à bon compte ? Et les madamekes ont-elles payé le voyage ? Qui vérifie les dépenses de notre Stanley ? Un camarade ?

N’eusse été mieux, avec l’argent dépensé, de payer 15 jours à la mer pour quelques enfants défavorisés de Charleroi ?

03/04/2007

Alisson devant la télé à Charleroi

La petite Alisson, calée sur le pouf du salon, dimanche midi a bien ri. Sur RTL, dans l’émission cacophonique et politique de Pascal VREBOS, elle a reconnu le clown Bozo, celui au grand sourire. Elle n’a rien compris a l’émission mais à chaque prise de parole du clown, elle y "allait" de bon cœur. Entre parenthèses, il n’y a pas eu qu’elle. Elle tapait du pied. Elle criait « encore, encore ». A chacune des interventions de Bozo, elle applaudissait de ses petites menottes. Non pas celles de tonton Jacques, ni celles de Claude, l’ennemi de son papa… Mauvaises langues.

Quand le clown a dit tout sérieusement, sans rire, que Richard Bricoult*, était un excellent collaborateur. Ce fut du délire chez la diaphane enfant.

* l’ancien directeur des Affaires sociales de la Province suspecté de détournement.

30/03/2007

Lien entre mutuelle et Van Cau.

Voilà que depuis quelque temps, Van Cau Senior y va de ses réflexions dans l’Action, la revue toutes-boîtes des Mutualités socialistes. Voilà une tribune parfaite, payée par les mutuelistes pour ce socialiste qui préfère partager avec ses amis le gâteau public.

Dans la revue de la Ville ,Carolo Service, alors qu’il n’avait plus aucune compétence communale, il parvenait aussi à distiller sa vision des choses et à se montrer.

Si encore, son règne avait permis à la Ville et à la Région de relever la tête. Bien du contraire. Sous sa direction la Ville a pris l’eau. Pour s’en faire une idée, il suffit d’écouter la radio chaque jour. Beau gaspillage ! Beau travail ! les rouges.

Pour revenir à nos moutons, il faudrait que tous les mutualistes socialistes changent de mutuelle. Pas facile, je sais.

L’adresse du directeur régional qui permet à notre compère de plastronner dans son journal : Daniel JACQMIN, avenue des Alliés 2 * 6000 Charleroi.

QUITTEZ la MUTUALITÉ SOCIALISTE, un pilier qui a conduit au désastre économique hennuyer et wallon.

29/03/2007

Le cabinet de De Clercq

Qu’est-ce que j’apprends ? Le cabinet de l’ex député provincial Jean-Pierre De Clercq se composait de 30 personnes. Pas moinsssse.

Il fallait bien tout ce petit monde pour gérer la cinquantaine d’associations et ASBL diverses présidées par le grand Jean-Pierre. Et tout le lot d’adresses qui en résulte. C’est cela le but de la multiplication du nombre d’ASBL et associations de tout genre. Rafler les adresses pour se faire connaitre et placer ses gens.

Ce cabinet pléthorique servait également à donner aux toutes-boîtes des articles prêts à être imprimés où l’on retrouvait dans les cinq premières lignes le nom du baron de Monceau.

A leur décharge, certains devaient aussi s’occuper de la campagne de la diaphane Alisson... comme certains l’ont déclaré il y a un an.

Au lieu de servir les habitants de tout le Hainaut, l’argent permettait de payer des propagandistes et des serviteurs. Et dire que la population a besoin d’aide. Si ces 30 personnes étaient venues renforcer les enseignants, n’était-ce pas là une politique sociale ?

Les socialistes ont perdu le sens des valeurs.

26/03/2007

VanCAU et Igretec

Ne voilà-t-il pas que JCVC veut remettre en selle celui qui est inculpé. Ola ! Me direz-vous. Lequel ? Le grand gillicien. Van Cau voudrait pour lui la présidence de l’Igretec ***.

Pas mal pensé Jean-Claude, remettre ta marionnette à la tête de la puissante intercommunale, c’est pas mal calculé.

Bientôt du sport à l’Union Socialiste de Charleroi. Léon Casaert semble y tenir aussi à la présidence.

*** http://www.igretec.com/

24/03/2007

DEMACQ à Charleroi

Le plus grand de nos échevins, par la taille bien sûr et par la vitalité – pensez, il travaille à temps plein comme échevin et à ¾ temps comme assistant social. C’est bien n’est-ce pas de prendre le travail des autres dans une région que lui et ses rougeauds ont appauvrie.

Vous ne savez de qui je veux parler ? De celui qui avait une affiche sur une vitre de l’école Cobaux de Charleroi, il y a deux mois d’ici. Rappelons que Cobaux est une école communale et que le bal une manifestation privée. Vous avez dit bonne gouvernance ! Bravo, Jean-Pol ...DEMACQcobauxWEB

Bd Paul Janson.

22/03/2007

Rouges et caisse noire à charleroi

Notre bon Jean-Claude dit ne rien savoir de la caisse noire découverte. C’était pourtant en partie pendant son règne. Lui qui était le ventripotent omnipotent mayeur de Charleroi ne savait rien ! Rastrin quand même. Décidément, depuis quelque temps, à l’entendre, il n’était au courant de rien dans sa bonne ville.Heureusement, que son nez n’est pas du même bois que celui de Pinochio, sinon je m’en servirais comme tringle à rideaux.

Cette caisse a alimenté très officiellement des voyages en Grande-Bretagne, en Amérique du Sud pour des projets de relations internationales de la ville de Charleroi.

N’est-ce pas là un bon moyen pour des politiques de s’offrir des voyages ? C’est ce que l’on est en droit de se poser comme question. Quelles furent les suites de ces voyages ?

Il n’y a pas que les élus du peuple de Charleroi qui profitaient de la manne. Puisque Monsieur Bernard Bermils était, en Biélorussie, de la partie… de chasse, sans doute. Avec l’autre fine gâchette socialiste, le raffiné José. Mais diable que faisait-il dans la délégation carolo? Et Moriau , le chantre de la Corée du Nord ? Tiens ! le bourgmestre de Fontaine était-il de la partie ? Un fameux pigeon-voyageur aussi celui-là. Il est à moitié pardonné. C’est avec le compte de l’Awhip que lui poussaient des ailes, pas avec celui de la ville.

Voir l’article à l’adresse http://www.rtbf.be/info/belgique/ARTICLE_079393?ssSourceSiteId=la1

28/01/2007

Van Cau moribond??

On ne cite le nom de Jean-Claude VAN CAUWENBERGHE que deux fois dans la revue AVANTI, et encore caché parmi le fouillis d’une propagande stalinienne. Pas de grand titre. Pas d’article sur « l’œuvre du grand timonier carolo ». Serait-on sur le point d’effacer celui qui a été élu démocratiquement, tu parles Charles, avec 82 pourcents des voix à la tête du PS carolo ?

Si cela étant, voilà, une deuxième bonne nouvelle. La première, c’était la mise sur la touche de BOZO Jean-Pierre.

Mais l’animal est retord, il ne se laissera pas enterrer si facilement. Retord et méchant. Pensez à son attitude face à celle qui a osé lui tenir tête : Ingrid Colicis.

Il serait temps qu’il comprenne qu’il a fait son temps, qu’il a donné, lui et son équipe, une bien mauvaise image de la Wallonie et de Charleroi en particulier.

25/01/2007

Le château de Monceau (suite)

Rebelote, on s’inquiète au conseil provincial du Hainaut de l’alarmante facture de chauffage au château de Monceau. Celle-ci est prise en charge par l’ASBL Les amis du château de Monceau et la province du Hainaut. La consommation d’électricité est liée à la présence d’un chapiteau durant plus de quatre mois. Pas moinsse.

Le dossier, selon le député provincial Serge HUSTACHE remet en cause les relations à établir avec les ASBL provinciales mais aussi les conditions de mise à dispositions d’outils d’animation ou de promotion, comme les chapiteaux.

Il faudrait savoir qui est à qui et qui fait quoi. Un fameux sac d’embrouilles ce château. Comment le citoyen s’y retrouve? De toute façon, tout a été fait pour servir à la seule promotion des DECLERCQ.

Et si la Ville ou la Province (je ne sais toujours pas) mettait aux enchères l’occupation des bureaux de Monceau ! Ce serait une bonne chose pour le gousset du contribuable.declercdans-le-parc-

18/01/2007

Campagne commencée à Charleroi

La campagne électorale est commencée.

Qui faisait ses courses sur le marché de la ville basse samedi matin? Lui qu'on ne croise jamais un autre temps son panier à commissions à la main?

Gagné, c'est l'homme à la tête de bébé phoque, JC VC.

Chambre ou sénat? On ne verra plus que lui. Ainsi que la tête de la filiote blonde de son ami de toujours. Vous savez celle qui loge au château de Monceau. Au fait, vous êtes vous demandé le prix qu'elle loue, à la ville, ses bureaux? Posez la question à l'échevin qui possède les compétences sur les bâtiments communaux.

15/01/2007

Van Cau avoue son arbitraire

Voilà ce que JC V.C. dit à Didier Albin* en novembre dernier : « … On ne décidait pas sans moi une augmentation de la fiscalité, un engagement de personnel, un train de nomination. »

Ces façons de procéder donnent lieu aux nominations arbitraires car seule compte l’allégeance au parti. Cela fait des redevables qui n’oublieront pas leur bienfaiteur. Voilà comme on devient Ministre Président et qu’on favorise la victoire du petiot.

Elle est belle la démocratie ! La compétence n’est pas une denrée recherchée par nos petites éminences communales. Remédiation : des concours où tout le monde aurait les mêmes chances. Concours au niveau régional et non communal pour éviter de biaiser les résultats.

Cela donnerait également une nouvelle mentalité aux Wallons..

Enfin, comme m’a dit un vieux militant « Pourquoi changer? On a toujours comme cela ! »

* Didier ALBIN, Charleroi, le séisme

15:23 Écrit par Nat Janssens dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charleroi, didier, albin, nomination, van cay, jean, claude |  Facebook |

20/12/2006

Il est bon de se rappeler à Charleroi

VAN CAU, un galant homme et un homme qui n'a rien à cacher. Voir cette page. Cliquez ici

19/12/2006

VAn Cau, le début de la fin

Notre cher VAN CAU avait grondé quand Le Vif-l'Express avait dénoncé ses relations avec Robert Wagner et le délit d'initiés qui aurait permis à celui-ci de réaliser une "bonne affaire".

"On allait voir ce qu'on allait voir! crénom d'un bébé phoque. Je vais déposer plainte." Le journal attend toujours la plainte. Pourquoi?

Pour lire l'article Cliquez ici

En fin d'article, un petit mot sur l'ami de toujours: JP DE CLERCQ.

17/12/2006

VC de Charleroi bouffe bien

Un article du magazine Père Ubu paru vers octobre 2006.

Pour voir le menu de disette de VAN CAU senior. Cliquez ici.Pour plus de netteté, cliquez sur la loupe.

C'est cela, la gauche caviar.

bonne gouvernance à Charleroi

En page 9 du livre de bonne gouvernance de la ville de Charleroi, chapitre 5 intitulé L’éthique et la déontologie, on peut lire : « Il faut considérer que ceux qui exercent la puissance publique au sein d’une commune (les élus et les fonctionnaires) et disposent ainsi d’un monopole de l’action publique sont dans une position dominante par rapport au citoyen et qu’il s’indique en conséquence de leur imposer le respect strict d’une déontologie qui doit faire l’objet d’une codification et d’un réel contrôle.»

A cette lecture, on peut se poser la question de savoir si l'échevin JP Demacq a le droit d’être président d’une ASBL dont le but premier est de venir en aide. En théorie oui.

Mais déontologiquement? En venant au secours des personnes en attente d’aide, fragilisées n’attend-t-il pas un retour sous forme de votes qui lui seront favorables. Si son travail annexe faisait de lui un vendeur des cornets de frites sur le marché dominical, pas de problème.

En étant directeur de l’ASBL à 1/4 temps et assistant de cette même ASBL, on peut se poser la question de savoir qui contrôle qui? Une simple supposition, qui va trouver à redire de l’absence de l’assistant social?

Voici déjà la bonne gouvernance mise à mal.

13/12/2006

Démission demandée à Charleroi

Pour changer l'image de Charleroi, Antoine nous offre un bout de métro en plus. C'est bien.

Comme quoi, un malheur peut provoquer le mouvement.

Revenons à l'image de notre ville. Quand on vous demande où vous habitez et que l'on répond Charleroi, les gens s'apitoient sur votre sort.

Merci les politiques! Merci à ceux qui ont voté pour eux. Il est temps de tourner la page ou, plutôt, de commencer un nouveau cahier. Pour cela, ne gardons plus de trace du passé. Que les échevins rescapés et le petiot de V.C. fassent un pas de côté comme dirait l'autre. La population n'a pas confiance en eux. Tournons la page.

"Ils ont été élus démocratiquement" dira l'homme à la tête de bébé-phoque. Oui, le 4 octobre. Qu'en serait-il aujourd'hui après les nouvelles affaires mises à jour par la justice. Si la juge n'avait pas attendu l'après-élection pour les dévoiler, le PS serait dans l'opposition.

10/12/2006

Démission de Van Cau

Si comme Van Cau senior l'affirme devant la commission Immo Congo, le dossier est inattaquable juridiquement, il n'en est pas de même du point de vue politique. Il a favorisé un ami par l'entremise de son cabinet. Bien sûr, il n'a rien dit, rien écrit mais il favorise un de ses proches. Inadmissible du point de vue politique. Bien sûr, on a toujours fait comme cela, est-ce pour cela que cela doit perdurer?

JCVC démission!

08/12/2006

Drôle d'ASBL à Charleroi

La justice s'intéresse à l'ASBL Charnoy.Com dont le but est de "promouvoir l'image de Charleroi et de sa région". Tu parles, Charles.

Présentations.

Secrétaire = David Zimmerman, celui qui est soupçonné dans le marché des photocopieuses pour la Ville;

Conseil d'administration: Van Cau Junior, le fils du propriétaire de l'ïle Maurice;

Patrick Enseval, ancien chef de cabinet de Van Gompel, arrêté dans l'affaire de la Carolorégienne;

Divers fournisseurs que l'on retrouve comme sponsors des clubs de la Ville.

A la Justice de trouver des preuves de magouillages. Rappelons que Junior a été élu échevin par son papa.

07/12/2006

Bizarrerie demacquienne à Charleroi

On le sait maintenant, JP DeMACQ a deux vies. Une en tant qu'échevin des finances et l'autre en tant qu'assistant social et directeur d'ASBL.

Sa 2e vie est un bon piège à voix. Qui pourrait refuser sa voix aux élections à quelqu'un qui vous a aidé? Qui vous a écouté. Voici le pourquoi de son bon score.

Autre curiosité.

A l'ASBL, il est à la fois directeur pour 1/4 temps et assistant social pour 1/2 temps. Pas normal. Que dit le directeur quand le subordonné faillit à sa tâche alors qu'ils sont une même personne.