12/07/2007

Les cours de vacances de Laurence de Charleroi

La fifille de son papa, l’échevine WILGAUT, du 3e Age va avoir du travail ces vacances. Pas question de se dorer au soleil.

Programme de la semaine :

Lundi, cours de tango avec l’Argentin de Carcassonne ;

Mardi, le point mousse.

Déjà au travail, ma Laurence ! Pas facile, n’est-ce pas. Comment tu confonds déjà avec le point de riz ! Mais, non Laurence, rien avoir avec les Chinois qui meurent de faim.

Ensuite, mercredi, cours de cuisine… diététique, naturellement ;

Jeudi, enfilage de perles au Centre du 3e Age de Marcinelle de 9 à 12 heures ;

Vendredi, cours au centre d’Audiologie.

Sujet : Comment améliorer son audition. Afin de pouvoir capter mieux les murmures concernant parrain VAN CAURLEONE. Maintenant que Filou est dégommé, c’est toi qui te farcit le boulot.

Dure, dure la vie d’échevine !

27/06/2007

VAN CAU défend son petiot

Le maffieux ne défend même plus son parti. Rien que pour le petit prince qu’on sort. Non pas con !

Oh ! le beau « … pourqoi s’kon … » que filou nous a sorti dimanche devant les caméras. Pourquoi s’kon ?, c’est la question.

Mais ça fait bien devant les militants de base de la Maison des 8 heures. Papa parle mieux que le fiston et en a plus dans la caboche aussi. Voilà ce qu’il en est de ne pas voulu travailler à l’école, petit canaillou ! Tu n’a pas voulu allé à la diction, garnement ! Maintenant on te confond avec Mémé Loubard. Bien fait, na. Comment ? tu la préfères aux circonvolutions langagière spitalienne, c’est ton droit, mon grand bladjot