20/01/2007

Les pratiques de Léon à Charleroi

Je ne peux m’empêcher de recopier in extenso l’article du journal (en page 6) Le Soir qui concerne les pratiques du bourgmestre de Charleroi, Léon CASAERT. Pratique d’un autre âge mais qu’il continue d’appliquer. Ah ! Monsieur ! La bonne gouvernance, c’est pour les gogos d’électeurs.

Titre : Les interventions de M. Léon

»Toujours en matière de bonne gouvernance, plusieurs rédactions carolorégiennes, dont celle du Soir, auront apprécié la portée symbolique d’un récent courrier adressé par le nouveau bourgmestre.

Léon CASAERT y appuie la candidature d’une jeune femme ayant postulé pour un poste d’employée dans les différents organes de presse. Une pratique d’un autre âge politique, aussi proche de l’ère de la bonne gouvernance que le précambrien l’est du XXIe siècle. « Puis-je vous demander d’examiner les possibilités de rencontrer sa demande et de me tenir informé du suivi que vous pourrez y réserver ? », écrit-il.

Pour dire ce que vous pensez de sa manière de faire, écrivez-lui. L’adresse est sur votre gauche.

Et qui a payé l'employé pour écrire et envoyer les courriers? NOUS, les Carolos.

17/12/2006

bonne gouvernance à Charleroi

En page 9 du livre de bonne gouvernance de la ville de Charleroi, chapitre 5 intitulé L’éthique et la déontologie, on peut lire : « Il faut considérer que ceux qui exercent la puissance publique au sein d’une commune (les élus et les fonctionnaires) et disposent ainsi d’un monopole de l’action publique sont dans une position dominante par rapport au citoyen et qu’il s’indique en conséquence de leur imposer le respect strict d’une déontologie qui doit faire l’objet d’une codification et d’un réel contrôle.»

A cette lecture, on peut se poser la question de savoir si l'échevin JP Demacq a le droit d’être président d’une ASBL dont le but premier est de venir en aide. En théorie oui.

Mais déontologiquement? En venant au secours des personnes en attente d’aide, fragilisées n’attend-t-il pas un retour sous forme de votes qui lui seront favorables. Si son travail annexe faisait de lui un vendeur des cornets de frites sur le marché dominical, pas de problème.

En étant directeur de l’ASBL à 1/4 temps et assistant de cette même ASBL, on peut se poser la question de savoir qui contrôle qui? Une simple supposition, qui va trouver à redire de l’absence de l’assistant social?

Voici déjà la bonne gouvernance mise à mal.

09/10/2006

Charleroi. Les dés ont été jetés.

Dans la bouche du mayeur, on n'entendait que cette expression: bonne gouvernance.

En effet, les 4 partis se sont réunis et ont sorti un répertoire des bonnes manières de gouverner. Du moins l'ont-ils dit. Car je ne sais où trouver cette compilation. Existe-t-elle seulement? Le citoyen peut-il la consulter? Où?

21:07 Écrit par Nat Janssens dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mayeur, van gompel, charleroi, bonne gouvernance |  Facebook |