25/02/2009

Les pensions à Charleroi

pensions

22:34 Écrit par Nat Janssens dans Charleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, socialiste, prison, elio di rupo |  Facebook |

13/08/2008

Cela se saurait

Si les socialistes apportent le bonheur et la richesse, cela se saurait à Charleroi... depuis qu'ils y sont au pouvoir.

11/03/2008

Une bonne nouvelle pour les gens de Charleroi

Création de nouvelles sorties sur la petite ceinture de Charleroi.

Voici la première d'une longue série. Elle a été inaugurée en grandes pompes par Monsieur Léon K.

RINGnouveau

09:50 Écrit par Nat Janssens dans Charleroi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ring, peripherique, sortie, baraki, baraqui |  Facebook |

12/11/2006

Charleroi et le commerce en centre-ville

Dans le dernier Charleroi Magazine, voilà une partie de l'article que l'on trouve en page 14. Titre: Le centre-ville est l'affaire de tous...

"Les premiers responsables du déclin du commerce dans le centre-ville et dans les anciennes communes, ce sont quand même les clients! Ce sont eux qui décident de faire leurs achats dans les grandes surfaces et dans les complexes commerciaux."

Bon, ben voilà! C'est de notre faute maintenant.

Pourquoi les clients préfèrent-ils les centres commerciaux?

- parce qu'ils sont plus propres. Promenez-vous à la rue Neuve et vous verrez

les taches de gras sur les trottoirs, les châssis lépreux, les papiers à terre...

- parce qu'ils sont plus sûrs. Certains rues invitent à presser le pas en raison d'une faune et d'une flore peu commune.

- parce que les emplacement de parcage sont gratuits et nombreux. Si le politique avait prévu plus de parkings, peut-être que...

Mais qui a permis à ces centres commerciaux de proliférer? Les politiques, ceux qui nous gouvernent.

Et on veux encore construire un centre commercial gigantesque dans le quartier du Palais des Beaux-arts. Et qui poussaient sur l'accélérateur pour que ce complexe commercial se construise? Van Cau et son ami Lebrun.

Rejeter la faute du périclitement du commerce au centre-ville sur les clients, c'est facile.

L'auteur de l'article est anonyme. Voulait-il seulement dédouaner la ville aux yeux des commerçants?

Le château Baudoux à JumetJJUMETchateauBaudoux