22/08/2008

Pauvre Léon de Charleroi

Sale temps pour celui qui a difficile d'avaler des moules carrées.

Il avait de fameuses couilles en or avant de retrouver sa place de roturier. Que de mandats bien sonnants notre ballant Léon n'a-t-il dû laisser!

Nos mandataires publics ont déposé la liste de leurs mandats. Enfin presque tous. Il est quand même étrange que des hommes politiques ne respectent pas les lois qu'ils votent. 

Bref, pour ceux qui veulent en savoir plus  http://www.democratielocale.info/liste_mandats_MB14aout08...

 

Casaert Léon

* Charleroi (ville de) Bourgmestre (titulaire ou ff)

Rémunéré 1/01/07 9/07/07

* Charleroi (ville de) Conseiller communal

Rémunéré 10/07/07 31/12/07

* BRUTELE Administrateur

Rémunéré 1/01/07 30/06/07

* BRUTELE Administrateur suppléant

Rémunéré 1/07/07 31/12/07

* Agence locale pour l'Emploi Administrateur

Non rémunéré 1/01/07 13/06/07

* AWITS Administrateur

Non rémunéré 1/01/07 30/06/07

* Carolidaire sc Administrateur

Non rémunéré

* Charleroi Centre-Ville Administrateur

Non rémunéré 1/01/07 8/11/07

* Marcinelle en Montagne Administrateur

Non rémunéré

* Mission régionale pour l'Insertion et l'Emploi à Charleroi MIRIEC Administrateur

Non rémunéré 1/01/07 30/06/07

* Val d'Heure sc (le) Administrateur

Rémunéré 1/01/07 14/06/07

* Amicale des Elèves et Anciens élèves de l'Ecole Clinique provinciale du Hainaut

Administrateur

Non rémunéré

* Institut Médico-Pédagogique Provincial René Thone Administrateur

Non rémunéré

* Fondation socialiste d'Information et de gestion FONSOC Employé

Rémunéré 10/07/07 31/12/07

* Parc des Sports de Charleroi asbl Administrateur

Non rémunéré

* Sinet scrlfs Président du conseil d'administration

Non rémunéré 1/01/07 30/06/07

* Comité Initiative de Gosselies Président

Non rémunéré

* Les Babypotes asbl Président

Non rémunéré

* Communauté française Chargé de mission

Rémunéré

 

09:30 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charleroi, public, mandats, casaert, gosselies, echevin leon, socialo |  Facebook |

11/09/2007

Avis à Léon de Gosselies

Croche-pied de l’ami Léon Casaert, le préféré des vi sto.

V’là ti pas qu’il tire le pain de la bouche de notre amie Laurence W., l’échevine du 3e âge de Charleroi. Vous me direz qu’un peu moins de calories ne lui ferait pas de mal. Oui, mais ici c’est une image.

Le ballant Léon veut créer une ASBL qui organiserait les sauteries du 3e âge.

Sacré Léon ! Tu y tiens à ton bout de gras. Tu vas donc te représenter aux prochaines élections ? Madré dé dios ! C’est pas vrai ! T’as rien pigé! On NE veut PLUS te voir.

T’as goûté au pouvoir, c’est bien. A l’argent aussi. C’est encore mieux. Et tu veux continuer ? T’aurais même pas honte ? T’es toujours inculpé de faux, me semble-t-il !

Pendant ton règne à la tête du département du 3e âge, toutes les activités du département se déroulaient en stoemeling, loin des comptes officiels. Et vivent les caisses noires, me diras-tu, qui permettent la flexibilité.

Et la volatilité aussi ???

19/07/2007

K Sart remplace Elio?

ElioCASAERT

12:24 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/07/2007

Le chômage diminue à Charleroi

Un costume taillé à sa mesure. Voici notre syndiqué Léon K., notre innocent, ;-)) c’est lui qui le dit, chargé d’une mission de liaisons et de contacts par l’Empereur du Boulevard.

Qui dit que le P$ fait perdre de l’emploi à la Wallonie ? Que du contraire, il en crée. Et pas regardant le PS sur le CV du candidat. Il est inculpé ! Pas d’importance. Ah ! La belle humanité du cœur.

Un poste créé à ton aune, inutile, qui va te permettre de finir ta carrière peinard. Mais au fait, qui paye ton job ? L’argent des affiliés ? Wouais ! Le contribuable, car c’est l’Etat qui dote les partis. Et hop ! voilà un fonctionnaire de plus. Comme quoi, il est plus facile de trouver du travail quand on a une carte du parti.

24/06/2007

Gosseliens. Gosseliennes. Chuuut!

Gosseliens, Gosseliennes, laissez-le en paix. Ce jourd’hui, le Tour St Jean serpente de chapelles en potales dans votre chère cité. Hé bien, si vous voyez un frénétique serreur de pognes, un rouleur de ronds de jambes, un baiseur de mamys, laissez-le en paix. Laissez-lui ses certitudes. Dites-lui qu’il sera toujours notre bourgmestre. Si vous aimez le genre humain, sauvez-le, comme dans sa chanson préférée. Avec égard et gentillesse. Chuuuut ! Léon passe. Pauvre Léon ! Il se croit toujours mayeur.

22/06/2007

Le nouveau bras droit de Léon K.

La ville a acheté pour Léon K. une machine à signer, ce qui va soulager notre brave mayeur d’un travail fastidieux . Il s’agit d’un bras robotisé commandé par ordinateur.

Mais quand le progrès s’arrêtera-t-il ? On glousse dans les chaumières. Un troisième bras pour notre échevin du 3e âge. Il pourra faire valser deux mémères à la fois. J’en connais qui vont être contentes ! n’est-ce pas, mamy Yvonne.

Léon, le ballant, l’entêté, se voit toujours dans la prochaine équipe de mandataires. N’a rien à se reprocher, qui dit. Il ne voit pas pourquoi…

Vivement que la Ville se procure une « machine à penser ».CharleroiBrasArticuleDetail

Vu dans Le Soir du 20 juin.

19/06/2007

Bourgmestre de Charleroi inculpé

Not’ pauf’ Léon. Il ne comprend toujours pas qu’il risque entre 10 et 15 ans de prison. N’a rien fait, lui. N’ c’est pas enrichi, lui.

Donc, en suivant sa logique, tant qu’on a rien pris, on n’est pas coupable.

Faudrait revoir les circuits électriques de notre brave électricien de la Sonaca. Je voulais dire qu’il faudra ponter quelques neurones chez Léon.

Qui pourra dire s’il joue le niais ou s’il l’est vraiment ? Pourquoi a-t-il été choisi par VAN CAURLÉONE ? Dans l’équipe qu’il a choisie, quels sont ceux qui pouvaient gérer de façon intelligente un département scabinal ? Intelligente et autonome. La plupart était des braves types, ramasseurs de voix, sans plus… et fidèle au chef de la gauche St Estèphe carolo.

Va falloir qu’il recherche du boulot. Il a le choix en tant que spécialiste en aéronautique (voir avant) et valseur pour femmes languissantes. Comme Jacky, celui du grand Jacques. Non, pas Van Gompel. L’autre, le vrai, le pur.

Hommage

Même si un jour à Knocke-le-Zoute

Je deviens comme je le redoute

Chanteur pour femmes finissantes

Que je leur chante " Mi Corazon "

Avec la voix bandonéante

D'un Argentin de Carcassonne

Même si on m'appelle Antonio

Que je brûle mes derniers feux

En échange de quelques cadeaux

Madame je fais ce que je peux.

15/06/2007

Casaert et sa profession de foi

Ah ! le brave homme. Quelle candeur ! Ou quelle naïveté ! Notre mayeur, Léon CASAERT, répète à qui veux l’entendre qu’il ne sera pas inculpé. En est-il vraiment persuader ? Si oui, il reste le seul. Au rythme où les inculpations tombent, il n’est que sourds et aveugles qui pourraient affirmer le contraire. Autre supposition : il est , disons à côté de la réalité… pour être gentil. Encore heureux qu’il ait, pour Charleroi, démissionné.

Il sera encore conseiller communal. Pas de crainte à avoir.

Mais que faire du reste du temps ? Valseur pour femmes languissantes. Voilà un beau métier qui peut rapporter… à condition d’y mettre du sien, évidemment. Qui peut rapporter des votes, cela s’entend.

A moins que de continuer comme expert en aéronautique. C’est à ce titre qu’il est allé se promener avec les autres en Guyane, à Kuru. Avec les sous de la communauté, s’entend (bis).

Dernière possibilité, être reclassé dans un service de la ville. Il y a un autre Casaert au service Fêtes de l’administration. Entre personnes portant le même patronyme, il peut t’aider.

11/06/2007

Si Léon de Charleroi le dit...

Interrogé sur les problèmes judiciaires qu'il pourrait à son tour rencontrer, Léon Casaert a répondu "Je ne me sens pas menacé, je ne suis pas coupable". (Belga).

Aux innocents, les mains pleines. De toute façon, les prisons sont remplies d’innocents. C’est bien connu.

Mon cher Monsieur, dans quel monde vivons-nous !

Si notre mayeur le dit, c'est qu'il n'a rien fait.

09:20 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : leon, casaert, ps, socialiste, charleroi, affaires |  Facebook |

01/06/2007

Portrait du mayeur de Charleroi

Analysons ces deux portraits.

D’abord les modèles. Celui de gauche est le plus grand. Normal. C’est lui le chef, The big Chief. Malgré la charge considérable (de lapin) de travail, même à la Pentecôte, Monsieur ! Donc, je disais que malgré son travail de tous les jours, il sourit. Pas un sourire jaune. Il est heureux ! La cravate chocolat lui va ravir. Remarquons les fines rayures obliques qui rappellent son origine clanique. Le veston reste au vestiaire dans ce cas. Faire sérieux mais pas trop quand même. On s’adresse aux pauvres. N’y a que Spitaels qui s’affublait d’un costume trois pièces.

Continuons. Bonne nouvelle, la photo a été prise avant qu’il ne porte ses manches à la caisse d’épargne. Mais admettons-le, la chemise à manches courtes lui va à ravir, comme un gant, ou plutôt comme une mitaine.

La suite demain.DELBEQUE+leon

30/04/2007

suite et pas faim

Continuons sur la lancée. Frais de représentation en 1999 : 101 000 euros soit 4 040 000 francs. Divisez par 220 jours ouvrables. On savait manger en ce temps là. Faut dire que ces Liesse, Despi et autres représentaient une société de logements sociaux. Et qu’il fallait montrer la différence entre ceux qui ont réussi et les autres. Image de marque, bien sûr.

On mangeait les samedis, dimanches et jours fériés sur le compte de la société. Et même certains jours, deux fois sur la journée. Voir tout le temps des pauvres se plaindre, cela donne faim.

Bel esprit socialiste. Cela va changer, nous serine, la bouche en cœur, notre ballant Léon. N’oublions pas qu’il a dû aussi manger aux mêmes râteliers. Pas autant, sans doute. Mais s’est-il jamais posé la question de savoir qui payait et avec quel argent. Voir épisode de la bouffe de Virelles.

08:45 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : despi, cariat, depenses, carolo, charleroi, ps |  Facebook |

28/03/2007

Vieille école de mandataires à Charleroi

Léon Casaert et les autres échevins socialistes sont allés manger des cuisses de grenouilles chez Edgard et Madeleine à Virelles pour fêter leur réélection le soir du précédent scrutin communal. Coût 120 000 BEF. Avec l’argent de la caisse noire de la ville. Même si JCVC conteste l’appellation. De toute façon avec une « queue » de budget non déclarée aux représentants de la démocratie.

A entendre JCVC et JVG, personne ne savait. Drôlement amnésique, le duo de pinocchios. C’est leur ligne de défense depuis quelque temps. « On n’était au courant de rien ». Non bien sûr. Dis ça à un cheval de bois et il va ruer.

De toute façon, les élus socialistes de Charleroi n’ont jamais chercher qu’une chose. .. le mieux être des habitants de la cité. Mais nenni, djambo… leur réélection et les privilèges y afférant.

Il est temps de nettoyer les écuries à fond et de balancer à l’uche, ceux qui ont participé à l’ère Van Cau. Un peu de fraîcheur ne ferait pas de mal. Allez ouste, Casaert, Demacq, Junior et autres. Du balai. Plus de scories.

16:30 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van cau, leon, parmentier, charleroi, demacq, casaert |  Facebook |

20/01/2007

Les pratiques de Léon à Charleroi

Je ne peux m’empêcher de recopier in extenso l’article du journal (en page 6) Le Soir qui concerne les pratiques du bourgmestre de Charleroi, Léon CASAERT. Pratique d’un autre âge mais qu’il continue d’appliquer. Ah ! Monsieur ! La bonne gouvernance, c’est pour les gogos d’électeurs.

Titre : Les interventions de M. Léon

»Toujours en matière de bonne gouvernance, plusieurs rédactions carolorégiennes, dont celle du Soir, auront apprécié la portée symbolique d’un récent courrier adressé par le nouveau bourgmestre.

Léon CASAERT y appuie la candidature d’une jeune femme ayant postulé pour un poste d’employée dans les différents organes de presse. Une pratique d’un autre âge politique, aussi proche de l’ère de la bonne gouvernance que le précambrien l’est du XXIe siècle. « Puis-je vous demander d’examiner les possibilités de rencontrer sa demande et de me tenir informé du suivi que vous pourrez y réserver ? », écrit-il.

Pour dire ce que vous pensez de sa manière de faire, écrivez-lui. L’adresse est sur votre gauche.

Et qui a payé l'employé pour écrire et envoyer les courriers? NOUS, les Carolos.

10/01/2007

Pratiques du mayeur de Charleroi

Encore une pour Léon, c’est la dernière, promis, juré, enfin jusqu’à une prochaine… La fameuse revue INFO3 est un exemple caractéristique de ce que donne le clientèlisme.

Un amateurisme à tout crin de certains membres du personnel communal.

Celui (ou celle) qui a en charge la mise en page de INFO 3, ne connait rien en typographie. Comment a-t-il été recruté ? Sans doute par copinage ou plus certainement par « camaraderie ». Sa carte du parti faisant office de diplôme. Un examen pour la fonction aurait écarté cette personne, sans doute aucun.

Comment ne pas connaitre des bases élémentaires de la mise en page et de la typographie.

Des lignes de texte trop blanches. Des abréviations fausses, 3ème au lieu de 3e. Des abréviations du mot heure par H au lieu de h. L’usage de guillemets non français. J'en passe encore et encore.

Des détails, me rétorquera Léon. Non, amateurisme, comme l’ancienne gestion de la ville.

Léon, À L’UCHE

03:59 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : info 3, casaert, leon, gosselies, socialiste |  Facebook |

08/01/2007

CASAERT, mayeurde Charleroi (bis)

Toujours dans la revue de notre bon maître Léon*, on trouve en page 5, la publicité d’une manifestation dont il est le président. Il ne doit pas manquer en un mois, d’autres manifestations sous la présidence de membres du Collège. Pourquoi seulement sa seule publicité ?

Mayeur, tu nous fais payer TA publicité.

Léon, Á L’UCHE. avec le reste de la bande à Van Cau qui n'a plus notre confiance.

*La revue s’appelle INFO 3 et est téléchargeable sur le site de Léon Casaert à l’adresse http://www.casaert.be/Info3_Janvier_2007.pdf

07:35 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, charleroi, leon, mayeur, bourgmestre, info 3 |  Facebook |

06/01/2007

Les pratiques du bourgmestre de Charleroi

La tête pensante de notre ville, notre bourgmestre, continue comme par le passé ses pratiques douteuses.

Explication. Régulièrement, il envoie aux seniors quelques pages contenant la liste des activités propres à intéresser les personnes du 3e âge. Bien. Ce qui est choquant, c’est l’éditorial qu’il fait écrire et qu’il signe en son nom. Voilà une publicité à petit prix (pour lui) qui aide à se faire connaitre auprès d’un public fragilisé.

Autre chose. La seconde couleur d’impression employée est... devinez laquelle ? Du rouge. Gagné. Pas le bordeaux, le grenat ou le rouge anglais, non le rouge Ferrari. Celui qui évoque un certain parti.

Monsieur CASAERT, arrêtez ces pratiques indignes d’un futur grand homme politique !

07:47 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, casaert, leon, socialiste, charleroi, gosselies |  Facebook |

13/11/2006

Charleroi et la propagande gratuite

INFO 3, cette revue gratuite destinée au 3e âge et envoyée aux Carolos qui en font la demande, annoncent les manifestations plus particulièrement destinées aux vieux (pardon aux aînés) et semblent répondre à un besoin. Ce qui est dérangeant c'est, en première page, l'édito écrit(???) et signé par l'échevin.

Voilà une propagande facile, payée par le contribuable et qui touche les plus fragiles d'entre-nous.

Puisqu'on en est à la bonne gouvernance, chère à J. Van Gompel (!), ne faudrait-il pas dans toute communication vers le grand public, interdire la mention du nom de l'échevin ou du bourgmestre.

Seuls figureraient les termes Ville de Charleroi.

11:07 Écrit par Nat Janssens dans Casaert | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : van gompel, charleroi, ps, propagande, 3e age, 3e age, casaert |  Facebook |