06/12/2008

Monsieurs Bigoudis à Couillet

LETTRE à UN AMI

Lettre de JP DECLERCQ à son ami Yves LARDINOIS.

-----------------------------------

Cher Camarade,
Cher Ami,

Bien aise de savoir que mon fauteuil de toparque provincial a bien pris la forme de ton séant.

Bien aise de voir que, grâce à tes actions la Province renaît. Il fut une époque, la mienne, cette partie du Hainaut n'était que bambochades, spectacles épiques, ménestrels et montreurs d'ours. Aujourd'hui, tu as réussi à porter au pinacle une merveilleuse qualité: celle de la transparence.

En toute camaraderie et toute fraternité (. . .) bien sûr, permets de te donner ce conseil pour devenir le phare provincial: MONTRE-TOI. A ton avantage, cela va sans dire. Tes cheveux. Important tes cheveux. Tes crolles, ta marque de fabrique, celles qui t'ont valu le titre si envié de Monsieur BIGOUDIS et bien, tes crolles il faut en prendre soin, grand soin.

La comm, cher grand ami, la comm... La survie de la Province tient à ses quatre lettres.

Affectueusement et fraternellement. Grosses lèches à toi.

Jean-Pierre, (ex)baron de Monceau

 

Les commentaires sont fermés.