03/12/2008

Enfin du beau à Charleroi

Le professeur de peinture Charles SZYMKOWICZ - cela se prononce comme cela s'éternue, merci -de Van Cau a-t-il bénéficié de l'appui de celui-ci pour "garnir" la station de métro du Viaduc à Charleroi d'une décoration pleine de fraîcheur, d'avenir et de joie ?

En tout cas, voilà une mosaïque bien réussie. Une femme jeune tenant par la main un enfant. Oh ! Le beau symbole. Un fond gris mais une merveilleuse robe rouge sortie tout droit de chez Emmaüs. Un enfant squelettique à la barboteuse qu'aurait enfilé avec ravissement le fils de mamy Yvonne en 1950. Les personnes sont souriantes. La guerre vient de se terminer. Le socialisme va triompher et Charleroi va connaître des lendemains qui chantent.

Bref, la décoration sent le rance et la moisissure. Mais on a évité le pire quand on sait que Charles - c'est plus facile à écrire - était spécialiste dans les années 70 de peintures de squelettes. Oufti !

Szim_entree_metro_femmeEnfantWEB


 

Les commentaires sont fermés.